Sélectionner une page

Sans nul doute, le prélèvement automatique ou prélèvement SEPA est l’un des modes de paiement les plus prisés en Europe, et même ailleurs, pour le paiement de factures ponctuelles ou régulières. Il est aisé à mettre en place, mais aussi facile à interrompre. Envie d’en savoir plus sur les prélèvements bancaires automatiques ? Nous vous détaillons tout !

Comment mettre en place un prélèvement bancaire automatique ?

Activer un prélèvement bancaire automatique n’est pas une mission aussi délicate à réussir. En effet, le procédé ne nécessite que la signature d’un mandat de prélèvement qui sera ensuite envoyé à votre créancier (personne à qui vous devez l’argent) accompagné d’un RIB. Une fois que cela est fait, vous autoriserez ainsi votre banque à laisser le créancier prélever, à une date donnée, une somme dont le montant est déjà prédéfini.

Comment annuler un prélèvement bancaire automatique ?

Un prélèvement bancaire automatique peut être annulé de deux manières.

La manière temporaire

Annuler un prélèvement bancaire de manière temporaire signifie que vous vous y opposez. Autrement dit, vous demandez à votre banquier de ne pas autoriser le prélèvement, qu’importe le motif. Cela ne voudra pas dire pour autant que le mandat signé n’est plus d’actualité.

En effet, après avoir résolu le problème qui vous emmène à vous opposer au prélèvement, le cours normal des choses peut reprendre. Généralement, la raison qui conduit une personne à s’opposer temporairement à un prélèvement est le désaccord sur le montant à prélever.

S’agissant de l’opposition au prélèvement en elle-même, elle se fait assez facilement. Vous pouvez soit demander à votre conseiller de le faire, soit le faire vous-même depuis votre compte bancaire en ligne. Toutefois, retenez que dans le cas d’une opposition, aucune règle n’interdit au créancier de présenter à nouveau le mandat de prélèvement. S’il le fait, vous serez exposé à des frais que vous devez nécessairement payer.

Il en est de même lorsque de manière volontaire votre compte n’est pas approvisionné. Dans le cas d’espèce, cela pourrait non seulement vous coûter de l’argent, mais aussi donner lieu à une interdiction bancaire.

Toutefois, en vous rendant sur des sites totalement gratuits tels que 123netweb.com, vous êtes au moins convaincus de ne pas avoir à gérer des prélèvements chaque mois sur vos finances.

La manière définitive

Si vous n’arrivez pas à résoudre le différend qui vous oppose à un créancier au plus vite, il serait plus sage d’opter pour une annulation définitive de prélèvement. L’annulation définitive peut être aussi sollicitée lorsque par exemple, vous changez de prestataire par rapport à un service donné (accès à internet par exemple).

Contrairement à l’annulation temporaire, le mandat de prélèvement est ici révoqué. Selon l’article 2004 du Code civil, l’annulation définitive de prélèvement peut intervenir à tout moment et ne requiert presque pas de coût.

Tout ce qu’il faudra faire, c’est s’assurer d’envoyer une lettre avec accusé de réception à votre créancier afin de lui demander de cesser tout prélèvement. De plus, n’oubliez pas de prévenir votre banque afin d’avoir la confirmation de l’arrêt du prélèvement.